Talk:Allah le meilleur trompeur

From WikiIslam, the online resource on Islam
Jump to: navigation, search

Annexes

Cette page de discussion regroupe les traductions officielles françaises des textes présents dans l'article : la première étant disponible sur ce site : "Peut-on attribuer à Allah Très Haut la tricherie, et l’emploi d’astuces et de stratagèmes?", IslamQ&A, http://islamqa.info/fr/39803. 

Et la deuxième se trouve dans la traduction officielle du Tafsir d'Ibn Kathir, préférez cependant notre traduction, à part si vous avez l'ouvrage en livre (la traduction officielle présenté ci-dessous est en fait issue de la version PDF qui contient un mal-fonctionnement).

Islam Q&A

Question: Peut-on attribuer à Allah Très Haut la tricherie, et l’emploi d’astuces et de stratagèmes comme c’est le cas dans la parole du Très Haut : « Ils usent de stratagèmes et Allah aussi en use » et « les hypocrites cherchent à tromper Allah, alors que c’est Lui qui les trompent » ?.

Réponse:Louanges à Allah Les attributs d’Allah Très Haut sont tous parfaits ; ils possèdent le sens beau et le plus parfait.

Allah le Très Haut dit : « C' est à Allah (Seul) est le qualificatif suprême. Et c' est Lui le Tout Puissant, le Sage.» ( Coran , 16 : 60 ) et « Il a la transcendance absolue dans les cieux et sur la terre. C' est Lui le Tout Puissant, le Sage. » ( Coran , 30 : 27 ).

L’attribut sublime signifie le plus parfait

As-Saadi dit dan son tafsir ( p78,1065 ) : L’attribut sublime est tout attribut de perfection. Les attributs sont de trois sortes. La première consiste dans ces attributs de perfection qui exclut absolument le défaut. Ces attributs sont appliqués à Allah sans aucune réserve. C’est comme la science, la puissance, la faculté d’entendre, la faculté de voir, et la clémence, etc.

La deuxième sorte d’attributs consiste dans les attributs d’imperfection ; on ne les applique jamais à Allah. C’est comme le sommeil, l’impuissance, l’injustice et la trahison, etc.

La troisième sorte d’attributs est constitué , selon le contexte, tantôt des attributs de perfection , tantôt des attributs d’imperfection. Ces attributs ne doivent jamais être appliquées à Allah ou Lui être niés sans réserve. Car il faut toujours les expliquer. Quand ils traduisent la perfection on peut les appliquer à Allah Très Haut, et quand ils impliquent l’imperfection on les Lui applique pas.

C’est le cas de la tromperie,de l’emploi de stratagèmes et de la moquerie. User de stratagème, tromper et se moquer de l’ennemi sont des attributs de perfection dans la mesure où ils traduisent la perfection de la science, de la puissance et de l’autorité. S’agissant de l’usage de stratagèmes contre les croyants sincères, c’est un attribut d’imperfection.

C’est pourquoi on n’applique pas ces attributs à Allah Très Haut sans réserve ; on les nuance de manière à ce qu’ils impliquent la perfection. C’est dans ce sens que le Très Haut dit : « Les hypocrites cherchent à tromper Allah, mais Allah retourne leur tromperie (contre eux-mêmes). Et lorsqu' ils se lèvent pour la Salâ, ils se lèvent avec paresse et par ostentation envers les gens. ہ peine invoquent- ils Allah.» ( Coran, 4 : 142 ) Il s’agit ici de tromper les hypocrites. Ailleurs, il dit : « (Et rappelle- toi) le moment où les mécréants complotaient contre toi pour t' emprisonner ou t' assassiner ou te bannir. Ils complotèrent. Mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes.» ( Coran, 8 : 30 ) . Là, le stratagème est dirigé contre les ennemis d’Allah qui en usaient contre le Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui ) Et il dit à propos des hypocrites « Quand ils rencontrent ceux qui ont cru, ils disent: "Nous croyons"; mais quand ils se trouvent seuls avec leurs diables, ils disent: "Nous sommes avec vous; en effet nous ne faisions que nous moquer (d' eux)". C' est Allah qui Se moque d' eux et les endurcira dans leur révolte et prolongera sans fin leur égarement. » ( Coran , 2 : 14-15 ) . Là il s’agit de se moquer des hypocrites. Ces attributs sont considérés comme une perfection dans le contexte de leur utilisation. C’est pourquoi on dit : Allah Très Haut se moque des hypocrites, les trompe et use de stratagème contre les ennemis, etc.

Mais on ne peut pas attribuer l’usage de stratagème et la tromperie à Allah dans l’absolu puisque cela n’implique aucune perfection.

Cheikh Ibn Outhaymine (Puisse Allah lui accorder sa miséricorde ) a été interrogé en ces termes : Peut on attribuer à Allah l’usage de stratagèmes et en tirer un nom pour Lui ?

Il a répondu ainsi «  On n’attribue l’usage de stratagème à Allah que de manière nuancée ; on ne l’attribue pas à Allah absolument . Allah Très Haut dit : « Sont- ils à l' abri du stratagème d' Allah? Seuls les gens perdus se sentent à l' abri du stratagème d' Allah. » ( Coran, 7 : 99 ) . Ce verset indique qu’Allah emploie le stratagème. Celui-ci consiste à maîtriser l’adversaire à son insu. C’est dans ce sens qu’un hadith cité par al-Boukhari dit : «  La guerre est une affaire de ruse ».

Si on dit : Comment attribuer l’usage de stratagème à Allah alors que c’est une pratique apparemment mauvaise ?

On répond : «  La ruse est bonne au moment approprié puisqu’elle traduit alors la force du ruseur et sa capacité de triompher de son adversaire. C’est pourquoi on ne l’applique pas à Allah dans l’absolu. Car il n’est pas permis de dire : «  Certes Allah est un ruseur » L’on n’emploie cet attribut que quand il s’agit de Le louer. C’est le cas dans la parole du Très Haut : « (Ils complotèrent. Mais Allah a fait échouer leur complot, et Allah est le meilleur en stratagèmes.» (Coran,8:30) et la parole du Très Haut: « Ils ourdirent une ruse et Nous ourdîmes une ruse sans qu' ils s' en rendent compte. » ( Coran , 27 : 50).

Il ne convient pas non plus de nier cet attribut à Allah dans l’Absolu. Il faut le Lui appliquer quand il implique la louange et ne pas la Lui appliquer quand il ne véhicule pas cette notion. De même, on ne peut pas en tirer un nom d’Allah en disant : "al-makir fait partie des noms d’Allah". Le makr ( la ruse, l’emploi de stratagèmes ) est un attribut factuel qui dépend de la volonté du Transcendant ».

Fatwa de Cheikh Ibn Outhaymine, 1/170.

On lui a demandé encore si on pouvait attribuer la trahison et la tromperie à Allah comme c'est le cas dans la parole du Très Haut : « Ils cherchent à tromper Allah et les croyants; mais ils ne trompent qu' eux-mêmes, et ils ne s' en rendent pas compte.  » ( Coran, 2 :9 ). Il a répondu ainsi : «  Quant à la trahison, on ne l’attribue jamais à Allah puisqu’elle est mauvaise dans tous les cas. Elle implique la ruse de la part de celui qui est investi de la confiance. Ce qui est mauvaise. A ce propos, le Très Haut dit : « Et s' ils veulent te trahir..., c' est qu' ils ont déjà trahi Allah (par la mécréance); mais Il a donné prise sur eux (le jour de Badr). Et Allah est Omniscient et Sage.» ( Coran, 8 : 71 ). Il ne dit pas ici qu’Il les a trahis.

Quant à la tromperie, elle est assimilable à la ruse attribuée à Allah dans un contexte de louange et non dans l’absolu. C’est dans ce sens qu’Allah Très Haut dit : « Les hypocrites cherchent à tromper Allah, mais Allah retourne leur tromperie (contre eux-mêmes). Et lorsqu' ils se lèvent pour la Salâ, ils se lèvent avec paresse et par ostentation envers les gens. ہ peine invoquent- ils Allah.» (Coran,4:142) Fatwa de Cheikh Ibn Outhaymine, 1/171

Allah le sait mieux.
Version française

Allah te montra en songe l’armée ennemie peu nombreuse. S’il te l’avait montrée plus forte, vous vous seriez démoralisés et la discorde se serait mise dans vos rangs. Allah vous a épargné cette infortune. Il sait ce que recèlent vos coeurs (43) Lorsque vous rencontrâtes vos ennemis, Allah les fît apparaître à vos yeux moins nombreux qu’ils n’étaient; de même qu’il vous fît apparaître à leurs yeux moins nombreux. Allah exécuta ainsi l’ordre qu’il avait décrété C’est à Allah que toutes choses font retour (44). Moujahed a dit: «Dieu fit voir en songe à Son Prophète ses ennemis peu nombreux qui, de sa part, le fit connaître aux fidèles pour les affermir. «S’il te l’avait montrée plus forte,vous vous seriez démoralisés» en éprouvant une certaine frayeur et vous divisant au sujet de leur combat. Mais Dieu a préservé les fidèles d’une telle discorde car II connaît le contenu des coeurs «Il surprend les regards et les secrets des coeurs» [Coran XL, 19]. Ainsi en montrant l’ennemi peu nombreux aux yeux des musulmans, ce fut pour les encourager. Ibn Mass'oud a dit à cet égard: «Le jour de Badr les idolâtres m’apparurent si peu nombreux au point que je dis à un homme qui se trouvait à mes côtés: «Crois-tu que leur nombre dépasse les 70?» - Non, me répondit-il, ils forment une centaine ». En faisant l’un d’eux comme captif, il nous dit qu’ils étaient mille combattants. «Allah exécuta ainsi l’ordre qu’il avait décrété» tel était le but qui consistait à se venger des impies et à parachever Ses grâces sur ceux qui ont cru en Lui. H fit apparaître chaque parti peu nombreux aux yeux de l’autre afin que, en l’affrontant, ait le sentiment de le vaincre facilement. Mais lors de la mêlée, Il fortifia et appuya les fidèles par mille anges en file ininterrompue, et de cette façon les idolâtres crurent que leur nombre était la moitié de l’autre; comme Dieu le montre dans ce verset: «Vous avez l’exemple de ces deux armées qui se sont affrontées, l’une en combattant pour la cause d’Allah, l’autre incrédule. Cette dernière paraissait à vos yeux deux fois plus nombreuse que l’autre» [Coran III, 13].

Voilà ce qui est commun entre ce verset et l’autre sus-mentionné, et chacun des deux est une vérité.