Open main menu

WikiIslam β

WikiIslam:Sandbox/Coran, Hadiths et érudits : Théologie Islamique

< WikiIslam:Sandbox
(diff) ← Older revision | Latest revision (diff) | Newer revision → (diff)

Une brève introduction à la théologie Islamique

Compréhension des écritures

Abrogations

Si Nous abrogeons un verset quelconque ou que Nous le fassions oublier, Nous en apportons un meilleur, ou un semblable. Ne sais-tu pas qu'Allah est Omnipotent ?
Allah efface ou confirme ce qu'Il veut : auprès de Lui est la source du Livre.
Quand Nous remplaçons un verset par un autre - et Allah sait mieux ce qu'Il fait descendre - ils disent : "Tu n'es qu'un menteur". Mais la plupart d'entre eux ne savent pas.

Le Coran est facile à comprendre

Nous ne l'avons facilité dans ta langue, qu'afin qu'ils se rappellent !
En effet, Nous avons rendu le Coran facile pour la médiation. Y a-t-il quelqu'un pour réfléchir ?

Les Musulmans ne doivent pas mal interprêter les Ecritures

Quiconque interprête les versets au-delà de leur signification évidente est fourvoyé (mal guidé).

C'est Lui qui a fait descendre sur toi le Livre : il s'y trouve des versets sans équivoque, qui sont la base du Livre, et d'autres versets qui peuvent prêter à d'interprétations diverses. Les gens, donc, qui ont au coeur une inclinaison vers l'égarement, mettent l'accent sur les versets à équivoque, cherchant la dissension en essayant de leur trouver une interprétation, alors que nul n'en connaît l'interprétation, à part Allah. Mais ceux qui sont bien enracinés dans la science disent : "Nous y croyons : tout est de la part de notre Seigneur! " Mais, seuls les doués d'intelligence s'en rappellent.

Hadith et Sunna

La Sunna est partie intégrante de l'Islam.

Prenez exemple sur Mahomet

Quiconque obéit au Messager obéit certainement à Allah. Et quiconque tourne le dos... Nous ne t'avons pas envoyé à eux comme gardien.
En vérité, vous avez dans le Messager d'Allah un excellent modèle [à suivre], pour quiconque espère en Allah et au Jour dernier et invoquez Allah fréquemment.
Et tu es certes, d'une moralité éminente.

Les Musulmans doivent suivre la Sunna

Quand leur parvient une nouvelle rassurante ou alarmante, ils la diffusent. S'ils la rapportaient au Messager et aux détenteurs du commandement parmi eux ceux d'entre eux qui cherchent à être éclairés, auraient appris (la vérité de la bouche du Prophète et des détenteurs du commandement). Et n'eussent été le grâce d'Allah sur vous et Sa miséricorde, vous seriez tombés dans les griffes du Diable, sauf quelques-uns.
Abou Hassan al-A'raj rapporte qu'un membre des Bani Hujaïm a dit à Ibn 'Abbas (Allah soit satisfait de lui) : Quel est ce jugement religieux venant de vous qui a attiré l'attention du peuple, comme quoi celui qui a déambulé autour de la Maison peut être dispensé d'être en état de d'Ihram [pour le Hadj]? Sur ce il dit : Ceci est la Sunna de votre Apôtre (puisse la paix être sur lui), même si vous ne l'approuvez pas.
Anas (qu'Allah soit satisfait de lui) rapporte que certains des Compagnons de l'Apôtre d'Allah (puisse la paix être sur lui) interrogèrent ses femmes (celles du Prophète) sur les actes qu'il accomplissait en privé. L'un d'eux dit : Je ne me marierais pas avec une femme ; un autre dit : Je ne mangerais pas de viande et un autre encore dit : Je ne me coucherais pas dans un lit. Lui (le Saint Prophète) pria Allah et Le glorifia et dit : Qu'est-il arrivé à ces gens qui ont dit ceci et celà, tandis que j'observe la prière et que je dors aussi ; J'observe vite et J'arrête de les observer ; J'épouse une femme aussi ? Et celui qui se détourne de ma Sunna, celui là n'a pas de lien avec moi.
Anas rapporta que le peuple du Yémen vint au Messager d'Allah (puisse la paix être sur lui) et dit : Envoyez nous une persone qui pourra nous enseigner la Sunnah et al-Islam, après quoi il (le Saint Prophète) prit la main d'Ubaïda et dit : Il es l'homme de confiance de cette Umma.
La Sunna du Prophète Mahomet est cependant, avec le Coran, la seconde source de la Loi Islamique, du comportement social et personnel. En fait, nous devons regarder la Sunna comme la seule explication valable des des enseignements coraniques et le seul moyen pour éviter des dissensions concernant leur interprétation et les adaptations en vue d'un emploi pratique. Le messager d'Allah dit 'Je suis en train de vous laisser deux choses parmi vous après ma mort... l'une est le Coran et l'autre est ma sunna ou Hadith.' Suivre les hadiths cependant est aussi important que de suivre les injonctions du Coran, sans lequel la religion de l'Islam serait incomplète et créerait des dissensions parmi les croyants.
Sunan Nasa'i, tranduite par Mohammed Iqbal Siddiqi

Une volonté de liberté

La religion devant Allah (est) la Soumission (à Sa Volonté et Orientation). Ceux qui (précédemment) ont reçu les écritures diffèrent seulement parce que les écritures sont venues à eux, à travers leurs transgressions. Ceux qui ne croient pas les révélations d'Allah (trouveront que) Allah est rapide à demander des comptes.
Narré par Abu Huraira : l'Apôtre d'Allah a dit , "Tous mes disciples entreront au Paradis à l'exception de ceux qui refusent." Ils ont dit "O Apôtre d'Allah ! Qui refusera ?" Il a dit "Quiconque m'obéit entrera au Paradis, et tout ceux me qui désobéissent sont ceux qui refusent (d'y entrer)."
Ceci a été relaté par l'autorité d'Abdullah b. 'Umar qui a dit : Nous avons l'habitude de prêter serment au Messager d'Allah (puisse la paix être sur lui) que nous l'écouterons et obéirons à ses ordres. Il nous dira (à dire dans le serment) : Autant que celà soit en mon pouvoir.
Allah a dit 'Ne vous détournez pas de Mahomet quand il vous parle. Ne contredisez pas ses ordres. Et ne soyez pas hypocrite, un de ceux qui prétendent lui obéir et lui désobéissent. Ceux qui font ainsi recevront Ma vengeance. Vous devrez répondre à l'Apôtre quand il vous convoque à la guerre.
Ishaq:322

Le Coran ne doit pas tomber aux mains des Infidèles

Narré par 'Abdullah bin 'Umar : l'Apôtre d'Allah a interdit aux gens de voyager dans un pays hostile en transportant (des copies) du Coran.
Il a été narré sous l'autorité de Ibn 'Umar que le Messager d'Allah (puisse la paix soit sur lui) lequel a dit : Ne prenez pas avec vous le Coran en voyage, car j'ai peur que, perdu, il ne tombe entre les mains de l'ennemi. Ayyub (un des narrateurs dans la chaîne des transmetteurs) a dit : L'ennemi peut le saisir et se battre avec vous au-dessus de lui.

Ne posez pas trop de questions

Narré par Ash-sha'bi :

Le clerc de Al-Mughira bin Shu'ba a raconté "Muawiya a écrit à Al-Mughira bin Shu'ba : Ecrivez moi quelque chose que vous avez entendu du Prophète (p.s.s.l.)." Alors Al-Mughira écrivit : J'ai entendu le Prophète dire "Allah a détesté pour vous trois choses :

1. Bavardages vains, (paroles vaines) que vous parlez trop ou à propos des autres.

2. Gaspillage de fortune (par extravagance).

3. Et poser trop de questions (sur des sujets religieux litigieux) ou demander aux autres (sauf sur un bon motif). (Voir le Hadith No. 591, Vol. Ill)


O vous qui croyez ! Ne posez pas de questions sur les choses qui, si elles vous étaient expliquées, pourraient vous troubler. Mais si vous demandez au sujet de choses qui ont été révéles par le Coran, elles vous seront claires, Allah vous pardonnera celà : pour Allah il est souvent pardonné, il est clément. Quelqu'un, avant vous, a posé de telles questions, et a perdu, de ce fait, sa foi.

Voir aussi