Changes

Jump to: navigation, search

Priapisme - Erection permanente

294 bytes added, 08:02, 21 March 2013
Érection de Mahomet à sa mort
Abu al-Fida (1273-1331) était un géographe et historien musulman. Il relate que le Prophète [[Muhammad|Mahomet]] subit une érection post-mortem. Ali ibn Abi Talib, le 4e ''Bien-guidé'' [[Caliph|Calife]] de l'Islam (et aussi le gendre et cousin) lava son corps après sa mort ; il s'exclama "O prophète, Ton pénis est dressé jusqu'au Ciel !"<ref>"''Sibi robur ad generationem, quantum triginta viri habent, inesse jactaret; ita ut unicâ horâ posset undecim feminis satisfacere, ut ex Arabum libris refert Stus Petrus Paschasius, c. 2 (Maracci, Prodromus Alcoran, p. iv. p. 55. See likewise Observations de Belon, l. iii. c. 10, fol. 179, recto). Al Jannabi (Gagmer, tom. iii. p. 487) records his own testimony that he surpassed all men in conjugal vigour; and Abulfeda mentions the exclamation of Ali, who washed his body after his death, “O propheta, certe penis tuus cælum versus erectus est” (in Vit. Mohammed. p. 140).''" - [{{Reference archive|1=http://web.archive.org/web/20070417133412/http://oll.libertyfund.org/Home3/HTML.php?recordID=0214.09|2=2011-10-31}} Edward Gibbon's (en) "The Decline and Fall of the Roman Empire" Vol. 9 - Note infrapaginale 175]</ref>
Le courant principal de l'Islam et les [[Qur'an, Hadith and Scholars:Muhammad's Death|sources islamiques]] disent qu'il fut empoisonné par une femme [[Antisemitism|Juive]]. Cependant les effets du poison furent seulement progressifs. Les hadiths autour de Sa [[Circumstances_Surrounding_Muhammad%27s_Death#Poisoned_by_a_Jewess|mort]] cont concordants avec la possibilité qu'il souffrit d'une embolie du cerveau conduisant à son érection port-mortem.<ref>Les coloquintes sont des sortes de petits melons sauvages poussant dans le désert. Elles contiennent généralement de la cucurbitacine, une toxine naturelle pouvant provoquer une grave intoxication pouvant être mortelle. Ces plantes poussent aturellement dans le désert arabique.</ref>
== Voir aussi ==

Navigation menu