Jacques Cousteau (Conversion à l Islam)

From WikiIslam, the online resource on Islam
Jump to: navigation, search
Jacques-Yves Cousteau

Jacques-Yves Cousteau (11 juin 1910 – 25 juin 1997), était un officier de marine français, explorateur, écologiste, réalisateur de films, innovateur, scientifique, photographe, auteur et chercheur qui a étudié la mer et toutes les formes de vie aquatiques. Il a co-developpé le scaphandre autonome [système Cousteau-Gagnan-Prieur],[1] été le pionnier de la protection marine et était membre de l'Académie française. Il était aussi connu comme le Commandant Cousteau ou "Captain Cousteau".[2]

Revendication musulmane[edit]

Il a été déclaré que Jacques Cousteau s'est converti à l'Islam après avoir assisté à un "miracle mentionné dans le Coran selon lequel les eaux de différentes salinités ne se mélangent pas à cause d'une barrière invisible entre les deux. Voici une version typique de l'histoire :

Le fameux océanographe français M. Jacques Yves Cousteau, qui a passé sa vie dans des découvertes sous-marines et est considéré comme une autorité dans l'exploration sous-marine a embassé l'Islam après que son incroyable découverte eut été confirmée par le Saint Coran, le dernier et final guide révélé par Allah (Dieu Tout-puissant) à la totalité de l'Humanité et aux Djinns.

Un jour, quelque part dans les profondeurs de l'Océan, M. Jacques Yves Cousteau était en train d'explorer quand il découvrit que dans l'eau salée de la mer il y avait plusieurs sources d'eau douce et potable.

Ce qui le surprenait le plus était le fait que l'eau douce des sources ne se mélangeait pas avec l'eau salée de la mer. Pendant un assez long temps, il essaya de trouver une explication plausible à ce phénomène mais sans succès.

Un jour alors qu'il mentionnait cela à un professeur musulman celui-ci lui indiqua que celà suivait simplementles commandements d'Allah comme celà était clairment expliqué dans le Saint Coran. Il lut alors à M. Cousteau les versets suivants du Saint Coran :

"Et c'est Lui qui donne libre cours aux deux mers : l'une douce, rafraîchissante, l'autre salée, amère. Et IL assigne entre les deux une zone intermédiaire et un barrage infranchissable. - (Sourate 25 Al-Furqan (Le Discernement) : Verset 53)

"N'est-ce pas Lui qui a établi la terre comme lieu de séjour, placé des rivières à travers elle, lui a assigné des montagnes fermes et établi une séparation entre les deux mers , - Y a-t-il donc une divinité avec Allah? Non, mais la plupart d'entre eux ne savent pas." - (Sourate 27 An-Naml (Les fourmis) : Verset 61)

"Il (Allah) a donné libre cours aux deux mers pour se rencontrer ; il y a entre elles une barrière qu'elles ne dépassent pas." - (Sourate 55 Al-Rahman (Le Tout miséricordieux) : Versets 19:20)

En entendant celà, M. Cousteau dit qu'assurement le Coran est un livre divin et il embrassa l'Islam. (Ceci a été relaté dans Al-Furqan-Ta-Ha Publishers, London).[3]

Analyses[edit]

Société Cousteau[edit]

La société Cousteau (à l'origine dénommée la "Fondation Cousteau" jusqu'en 1992) fut foundée par Jacques-Yves Cousteau lui-même ; elle est actuellement dirigée par sa seconde femme Francine Cousteau.[4]

La lettre suivante de clarification (datée de 1991) de Didier Cerceau, de la Société Cousteau déclare avec emphase que Cousteau ne s'est pas converti à l'Islam. Notez que ceci est une communication officielle faite par la Fondation Cousteau et elle n'a pas été contredite par ailleurs.

Cousteau.gif

Monsieur Charles TUCKER 11A Chemin de Pennachy 69230 ST GENIS LAVAL

FC/DC

Paris, 2 novembre 1991

Monsieur,

Nous avons reçu votre lettre et nous vous remercions de vos marques d'intérêt pour notre action. Nous vous précisons que le Commandant Cousteau n'est pas devenu musulman et que cette rumeur court sans fondement.

Très cordialement,

Didier CERCEAU

chargé de mission

Famille Cousteau[edit]

Le magazine Forbes relate le 18 mai 2004, que, malgré la persistance de la rumeur dans le monde musulman, la famille Cousteau a "démenti formellement".

Pendant des décennies, comme pionnier de l'exploration sous-marine systèmatique, inventeur du scaphandre autonome et leader de la préservation de l'écologie marine, Jacques Cousteau était un héros médiatique universel. Les documentaires de ses voyages sous les océans ont été vus bien avant que la Télévision n'existe. Dans le monde musulman, la rumeur persite toujours qu'il s'est converti à l'Islam avant sa mort, bien que sa famille ait respectueusement réfuté ce fait, souvent. Sa popularité s'étend à travers les blocs communistes de l'Union soviétique et de la Chine communiste où les rediffusions sont fréquentes. Lors d'un récent voyage à travers la mer Caspienne, "des foules nombreuses ont accourru pour voir l'Alcyon chaque fois qu'il est venu," dit Francine.[5]

Citation Cousteau[edit]

Le texte suivant a été largement répandu sur Internet et il est supposé être attribué à Cousteau disant qu'il avait "choisi" l'Islam après avoit étudié différents océans qui ne se mélangeaient pas, quelque "chose dont parle le Coran".

En 1962, des scientifiques allemands dirent que les eaux de la Mer Rouge et de l'Océan Indien ne se mélangeaient pas dans le détroit de Bab-el-Mandeb, là où la baie d'Aden et la mer Méditerranée se rencontrent. En premier, nous analysons l'eau de la Méditerranée pour déterminer sa salinité naturelle et sa densité et la vie qu'elle contient. Nous répétons la même procédure avec l'océan Atlantique. Les deux masses d'eau se sont rencontrées dans le détroit de Gibraltar pendant des milliers d'années. En conséquence, les deux masses d'eau ont dû se mélanger et elle se sont partagées à l'identique ou, au moins, des propriétés similaires en salinité et densité. Au contraire, même aux endroits où les mers sont proches les unes de l'autre, chaque masse d'eau conserve ses propriétés. En d'autres termes, aux points où les deux mers se rencontrent, un rideau d'eau empêche les eaux appartenant aux deux mers de se mélanger. Quand j'ai soumis au Professeur Maurice Bucaille ces phénomènes, il dit qu'il n'était pas surpris et que c'était clairement écrit dans le Livre Saint de l'Islam, le Coran al-karim. En effet, ce fait a été défini en langage clair dans le Coran al-karim. Quand j'ai appris ceci, j'ai cru dans le fait que si le Coran al-karim était la 'Parole d'Allah'. J'ai chois l'Islam, la vraie religion. la puissance spirituelle inérente à la religion islamique d'a donné la force de supporter la mort de mon fils.

Cette citation a été tirée des "Raisons pour lesquelles ils sont devenu musulmans" (The Reasons Why They Become Muslims), une série de livres turcs imprimés par l'éditeur islamique Waqf Ikhlas Publications, et n'est attribuée à Coustean par aucune source fiable.

Les funérailles de Cousteau[edit]

Jacques-Yves Cousteau est décédé d'une crise cardiaque le 25 juin 1997 à Paris, à l'âge de 87 ans. Son enterrement n'a pas été musulman, au contraire il a été enterré selon un rituel de funérailles Chrétien catholique-romain. Il a été inhumé dans le caveau de famille à Saint-André-de-Cubzac, en France.[6]

Un hommage lui a été rendu par la ville avec l'inauguration d'une rue du Commandant Cousteau, une rue qui conduit à sa maison natale où une plaque commémorative a été apposée.

Conclusions[edit]

La seule citation attribuée à Cousteau concernant le présent sujet émane d'une publication islamique dont le but est la propagation de l'Islam et n'est attribuée à Cousteau par aucune source neutre et fiable.

La Société Cousteau fondée par Jacques-Yves Cousteau en personne dément cette rumeur, un démenti qui arrive sous forme d'une communication officielle selon laquelle Cousteau n'éprouvait aucun besoin de répudier même s'il avait le temps et l'autorité pour le faire.

Sa famille a respectueusement réfuté qu'il puisse y avoir une quelconque vérité derrière la rumeur en plusieurs occasions ; il a été aussi enterré selon un rite de funérailles Chrétien catholique, ne laissant plus la moindre évidence qui puisse suggérer qu'il s'est converti ou qu'il ait été possible qu'il se soit converti à l'Islam.

Voir aussi[edit]

En anglais

Traductions

  • Une version de cette page est aussi disponible dans les langues suivantes : anglaise, ouzbek.

Références[edit]

  1. le système « aqua-lung »
  2. Jacques Cousteau - Wikipedia, lu le 8 mai 2012
  3. Waleed el-Shobaki - Qur’an’s confirmation of an amazing undersea discovery - TruthPrevailed.wordpress.com, January 7, 2012
  4. Équipe Cousteau - Wikipedia (Français), lu le 17 juillet 2012
  5. Melik Kaylan - Cousteau Comeback - Forbes, May 18, 2004
  6. Jacques-Yves Cousteau - FindAGrave.com, Memorial No. 9889, 7 juin 2000